Rugby

Rugby

j’aimerai que le stade soit dédié au Rugby ?

8 Commentaires

  1. Nashjean
    20 septembre 2013

    L’article http://www.sudouest.fr/2013/09/20/marti-plaide-pour-chaban-1174152-5103.php, relance l’idée de l’UBB à Chaban.

    Répondre
  2. SK
    20 mai 2013

    Vous pouvez commencer par assister à la réunion de notre collectif pour le Stade jeudi 30 mai 18h30, peut être au stade Lescure, pour avoir les informations de la part des décideurs qui ont été invités. On pourra organiser une action commune si ces messieurs ne daignent pas honorer notre invitation.

    Répondre
  3. Nashjean
    18 mai 2013

    L’entretien de L. MARTI : http://www.ubbrugby.com/actualites/3269-l.marti-bien-comprendre-la-situation.html semble très clair: L’UBB sans le stade CHABAN c’est la fin du club. M. JUPPE veut-il que l’UBB disparaisse? Une manifestation de soutien à M.MARTI et à l’UBB semble nécessaire.

    Répondre
  4. Patrick
    15 mai 2013

    Bonjour à tous,

    Comme souvent exprimé sur AllezUnion.com, ce que souhaite la plupart des supporters de rugby bordelais, c’est un stade d’à peu près 20.000 places (pour 80% des matchs de la saison) assurant une bonne visibilité, des espaces publics permettant de préserver notre si aimée convivialité, un ensemble d’espaces partenaires pour l’économie du club.

    Moga pourrait permettre cela … mais cela demanderait beaucoup d’argent, engendrerait des difficultés d’accès, contraindrait les jeunes du club et les autres sections du CAB à partir sous d’autres cieux.

    Moins contraignant serait de ramener Chaban à environ 20.000 places (+ média) en conservant les 2 grandes tribunes et en transformant les 2 virages (éventuellement en conservant les façades mais en supprimant totalement les toits contraignants, qui ne serviraient à rien et couteraient cher à entretenir) pour y placer Bodéga/Bureaux/Commerces/etc. C’est pas très éloigné du projet de M. Moga. Avec tout l’argent économisé on pourrait convertir Moga en centre d’entrainement moderne (et en lieu de vie quotidien au grand profit de la ville de Bègles) comme le demande Ibanez. Si en plus un jour on pouvait refaire le toit des 2 tribunes conservées de Chaban, alors là, quel pied ! :x D:

    Dans ce cadre, on pourrait laisser libre d’accès l’ensemble du site sauf les 2 tribunes dont il suffirait de sécuriser les entrées. Bordeaux aurait un nouveau parc en centre ville et jouirait d’une animation conviviale une vingtaine de fois par an. On pourrait même imaginer y organiser de grands spectacles à ciel ouvert, en effet d’autres compétitions sportives d’importance mais ne nécessitant pas le Grand Stade, des rassemblements populaires et festifs, etc.

    Nous sommes (a priori) entendus, quelques élus défendent cette position, serons nous écoutés un jour ???? A suivre.

    Répondre
  5. Globetrotter
    19 avril 2013

    Cette année, les affluences à Chaban auront été les suivantes:

    - Perpignan: 14.800
    - Paris: 17.300
    - Toulouse: 29.000
    - Castres: 19.100
    - Toulon: 25.400
    - Agen: 31.600
    - Mont-de-Marsan: 23.200
    - Biarritz: 31.000

    Le Grand Stade, qui aura une capacité de 42.000 places, sera donc largement surdimensionné pour accueillir ces rencontres de Top 14 et sonnera très creux.

    Or, dans le même temps, on peut noter qu’un Moga de 18.000 places serait, lui, sous-dimensionné et laisserait beaucoup de monde dehors (sauf à ne servir que 3 fois dans l’année).

    Alors, bien sûr, Agen et Mont-de-Marsan vont descendre; mais on peut remarquer deux choses:

    1/ Clermont, Bayonne et le Racing Metro auraient pu attirer plus de 25.000 personnes à Chaban,

    2/ Trois clubs du grand Sud Ouest sont en lice pour accéder au Top14: Pau, Brive et La Rochelle.

    Alors, finalement, à part Oyonnax, Perpignan et Grenoble (et encore!), l’UBB pourrait attirer plus de 18.000 personnes (voire bien plus) à chaque match. Donc, si l’on tient compte cela, Chaban apparaît comme le stade le mieux dimensionné.

    Après, peut-être serait-il intéressant de réduire légèrement sa capacité dans les virages ? Ainsi l’espace libéré pourrait être dédié à des loges (comme à Clermont) ou à des projets immobiliers (comme à Saint-Sébastien) qui financeraient les quelques aménagements nécessaires au stade.

    Enfin, Bègles pourrait devenir le Haillan de l’UBB en accueillant le siege du club, le centre d’entrainement des professionnels et le centre de formation des jeunes.

    Tout ça à moindre frais pour le contribuable.

    Répondre
  6. Nashjean
    14 avril 2013

    Vu les commentaires à l’article du Sud-Ouest, 13/04/2013, Denis LHERM, « Bordeaux : le rugby de retour au Stade Chaban-Delmas ? »
    http://www.sudouest.fr/2013/04/13/chaban-le-retour-du-rugby-1024034-710.php,

    l’idée que le stade Chaban (lui même rugbyman) soit le stade de L’UBB est partagée par un grand nombre de personnes. Espérons qu’elles soient majoritaires chez les décideurs et l’UBB aura son stade (Chaban); son centre d’entrainement (Moga) et ses spectateurs pour assister à de belles victoires. Vivement 2015.

    Répondre
    • Alex
      15 avril 2013

      ça peut être effectivement une solution ! Après il faut aussi voir je crois l’ensemble du complexe Chaban-Delmas comme un espace à vocation sportive répondant aux besoins actuels des populations le fréquentant et situées à proximité, mais aussi anticipant du mieux possible les évolutions de ces usages…C’est de cette manière que le patrimoine et l’argent publics seront le mieux utilisés et que la nouvelle infrastructure s’inscrira dans une politique (enfin !!) de moyen-long terme !

      Répondre

Laisser un commentaire